Sadisme et masochisme

bdsm masque

Le sadisme et le masochisme sont des pratiques qui font partie du fétichisme BDSM et qui peuvent être responsables de l’offre de plaisir dans une relation, rendant les choses un peu plus piquantes.

Mais, il est nécessaire de bien connaître cette pratique et quelles sont les précautions à prendre entre vous et votre partenaire, afin que le plaisir et la douleur puissent être ressentis et appréciés de manière positive.

Comprendre ce que sont le sadisme et le masochisme dans l’univers BDSM.

L’une des idées principales du fétichisme au sein de la pratique BDSM est d’offrir le mélange de la douleur et du plaisir de manière positive, en apportant plus de complicité et d’excitation à un couple qui souhaite vivre ce fantasme.

Pour les personnes qui pratiquent ce type de fantasme sexuel, il est possible de trouver celui qui éprouve du plaisir à dominer et celui qui éprouve du plaisir à être dominé, en utilisant des actions qui peuvent impliquer tout type de conduite sexuelle, à condition que cela soit convenu au préalable entre les partenaires.

Il existe plusieurs actions qui peuvent impliquer le sadisme et le masochisme dans le sexe, comme la fessée, qui implique des fouets, des mains ou toute autre chose qui sert à frapper le partenaire d’une manière agréable.

Mais, à côté de cela, il existe des pratiques plus extrêmes, comme l’utilisation d’aiguilles à planter dans des parties spécifiques du corps, de lames pour couper ou même de charbons ardents, laissant votre partenaire marqué dans une partie du corps.

Vidéo

L’importance du consentement dans le sadisme et le masochisme

Au sein de la pratique BDSM, certains termes sont chargés de garantir l’intégrité des partenaires, en s’assurant que toutes les pratiques sont effectuées sérieusement, en suivant ses principes.

Par exemple, le terme SSC, qui signifie sain, sûr et consensuel, est utilisé pour définir que les deux partenaires sont conscients des pratiques qui seront effectuées, qu’ils sont lucides, qu’ils pratiquent en toute sécurité et qu’ils ont consenti à tout ce qui peut se passer.

C’est pourquoi beaucoup de dialogue est nécessaire au sein de la relation qui souhaite appliquer ces pratiques pendant les rapports sexuels et explorer ce côté plus « radical » et extrême du BDSM.

Comme nous l’avons vu, le BDSM est quelque chose qui est pris très au sérieux, avec des règles spécifiques qui doivent être bien définies avant le début de la pratique.

Mais il existe quelques conseils qui peuvent s’avérer très importants lors de la pratique du sadisme et du masochisme, permettant à ce fantasme de se réaliser de manière sûre et agréable :

Avoir un mot de sécurité

Un mot de sécurité dans le masochisme et le sadisme est essentiel, car c’est ce mot qui fait que le soumis a une voix active et demande que l’acte s’arrête, lorsqu’il atteint sa limite. Il est donc nécessaire qu’elle soit bien définie avant que tout ne commence.

Entraînez-vous avec une personne avec laquelle vous vous sentez en sécurité

Il est nécessaire de s’assurer que votre partenaire connaît les règles et sait que le BDSM est quelque chose qui doit vraiment être pris au sérieux, afin que la confiance puisse être établie dans ce type de relation.

Avoir un bon dialogue dans votre relation

Le dialogue est décisif et peut être essentiel au moment de définir quelles seront les limites, afin que vous puissiez tous deux profiter de cette expérience de manière agréable.

Le sadisme et le masochisme sont des fétichistes BDSM qui peuvent être explorés en toute sécurité et qui sont capables d’offrir beaucoup de plaisir aux deux partenaires, tant qu’ils sont explorés en toute conscience et avec le consentement de chacun.

Articles recommandés